-Lez' Arts - le forum culturel

Beaux-arts, musique, cinéma, littérature, jeux vidéo...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Courts et moyens métrages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Courts et moyens métrages   Ven 22 Sep - 16:32

Vous avez aimé un court ou moyen métrage, faites nous partager votrre coup de coeur !!



Je viens de trouver pour la modique somme de 6 euros le dvd d'un court métrage assez excellent.
Il s'agit de l'homme sans tête de Juan Solanas, un réalisateur argentin vivant en France depuis 25 ans environ.
Exactement depuis 1977.
Il a reçu différent prix comme,
le prix du jury-court métrage à Cannes en 2003,
le césar 2004 du meilleur court métrage,
prix spécial du jury Imagina 2004,
prix de la création sonore au festival du court-métrage de Clermont-ferrand,
meilleur court métrage à Flickerfest Australia 2004,
prix du jeune public du meilleur court métrage au festival international du film de Gijon 2003,
meilleur court métrage section internationale au RIFF awards 2004 de Rome,
grand prix au festival Taipei golden horse de Taïwan 2003.
Il a donc été beaucoup récompensé.



Synopsis:
Une chambre mansardée, ouvrant sur un vaste paysage industriel.
Au loin la mer à perte de vue.
Quelques pas de danse sur une mélodie nostalgique.
Dans une photo encadrée, le regard brillant de celle qu'il aime.
L'homme sans tête se prépare pour son rendez-vous.
Ce soir, il va déclarer son amour.
Pour cela, il décide de s'acheter une tête...



"La combinaison réussie de burlesque et de mélancolie qui semblent issus de l'univers de Tim Burton."
Le Monde
"Un univers à la Magritte mâtiné d'une sensibilité kafkaïenne : Juan Solanas frappe, pour ses débuts, un grand coup"
Le Point

Ce film ne dure que 18 minutes mais a nécessité 4 ans de travail depuis le début du projet.
Il y a par contre 1H30 de making of et de bonus caché.
C'est avec Alain Hocine, Ambre Boukebza.
C'est en tout cas un film qui m'a touché, aussi bien que par son univers, que par son propos.



Né le 4 novembre 1966 à Buenos Aires, Juan Solanas quitte en 1977 l'Argentine, où règne la dictature, pour la France.
Là, il étudie l'histoire de l'art et s'adonne à sa passion : la photographie.
Assistant du chef opérateur Felix Monti, il travaille comme directeur de la photographie sur les films de son père Fernando Ezequiel Solanas.
Après avoir réalisé de nombreux spots publicitaires, il écrit et dirige son premier court métrage, L'Homme sans tête, en 2001.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Ven 22 Sep - 16:34



Ce court métrage de Chris Marker de 1962 qui dure 28 minutes environ est un roman-photo de science-fiction.C'est un film vraiment à part car en fait il est composé dune suite de photographies en noir et blanc qui sont commentées par une voix off.Chris Marker (alias Christian Bouche-Villeneuve) fait donc une synthèse entre cinéma et photo.
Ceux qui ont vu l'armée des 12 singes et qui l'ont aimé devraient s'attarder sur celui-ci car Terry Gilliam a repris le même scénario.Mais le style épuré mais technique nous laisse un souvenir incroyable car les photos sont toujours très bien choisies.
Le film commence comme ça:
La voix off dit : "Ceci est l'histoire d'un homme marqué par une image d'enfance. La scène qui le troubla par sa violence, et dont il ne devait comprendre que beaucoup plus tard la signification, eut lieu sur la grande jetée d'Orly, quelques années avant la début de la Troisième Guerre Mondiale". Jamais cet enfant, devenu adulte, n'oublia le visage de la jeune femme et la chute de l'homme..."
Les acteurs sont : Helene Chatelain, Davos Hanich, Jacques Ledoux, Andre Heinrich...
On peut aussi jeter un coup d'oeil à la carrière de Chris Marker qui n'est pas un réalisateur très connu.Pourtant, sa filmographie est impressionante.
http://www.allocine.fr/personne/filmographie_gen_cpersonne=232.html



En complément, Chris Marker est né le 29 July 1921 à Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine.
http://www.devildead.com/jetee/jetee.php
Pour tout savoir sur ce film culte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Salem
Lézardeux de bronze
Lézardeux de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3552
Age : 37
Localisation : not' bon poitou, vindiou
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Ven 22 Sep - 19:58

Bagman

Bagman Profession: Meurtrier
Le Bagman crew
20 min
2004

Environ 10 minutes de gore!!! Voici un court métrage québécois vraiment trop poilant, où sang et boyaux giclent dans tous les sens. Que du bonheur.
En fait le film dure normalement 20 minutes, ça donne envie de le trouver en intégralité...mais ça donne un bon aperçu déjà!
Ce film a été primé 3 fois, notamment pour les sfx...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Dim 8 Oct - 12:35

Il est génial ce Bagman...il est bien gore et complètement con !! Voir chaque personnage se faire éclater est vraiment jouissif !! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Salem
Lézardeux de bronze
Lézardeux de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3552
Age : 37
Localisation : not' bon poitou, vindiou
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Lun 9 Oct - 1:44

en effet, c't'un bon gros régal de gore bien juteux!
pis les gars en ont réalisé d'autres, ils sont même conviés par Lloyd Kaufman (Troma) à participer à son dernier film, Poultrygeist, Night of the chicken dead! .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salem
Lézardeux de bronze
Lézardeux de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3552
Age : 37
Localisation : not' bon poitou, vindiou
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Mar 28 Nov - 1:49

Peu de courts-métrages diffusés sur France 2 m'ont autant interpelée que celui-ci:
Cashback de Sean Ellis (2003), dont le protagoniste, Ben, est un étudiant en arts, qui bosse dans un supermarché.
J'aimerais raconter ce qui m'a bluffée dans ce film, outre le regard porté sur le corps féminin (loin d'être lubrique, et rappelant un peu la démarche de Romero dans "Zombie", telles des mannequins en plastoc), accompagné d'une musique qui me file des frissons chaque fois que je l'écoute, mais ça gâcherait l'effet de surprise.

Vous pouvez voir le film : ici (dommage que je ne l'ai trouvé qu'en VO)
Pour ceux qui galèrent en anglais, voici quelques extraits

Sean Ellis a rajouté des scènes à ce court-métrage afin d'en faire un long métrage, qui avait été présenté à Cannes, et qui sortira en salles le 17 janvier 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Numéro6
Lézardeux over-booké
Lézardeux over-booké
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1645
Age : 33
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: L' Ile Aux Fleurs ( Ilha das Flores )   Mar 28 Nov - 22:57

L' Ile Aux Fleurs est un court métrage ( 12 minutes ) brésilien réalisé par Jorge Furtado. Disponible sur le réseau peer to peer je ne sais pas si il existe en dvd.

En quinze ans, les douze minutes de L’Île aux Fleurs, dévastateur court métrage avant-gardiste de Jorge Furtado, n’ont pas pris une ride. Tous ceux qui l’ont vu le savent: en dévoiler les rouages serait le trahir et mettre à mal l’effet de surprise qui régit le film. Et puis, comment résumer ces douze minutes? On pourrait, par exemple, choisir comme fil rouge, la tomate, et dire que ce film montre l'itinéraire de ce "végétal, plante de la famille des solanacées", de sa cueillette jusqu'à sa consommation en passant par sa vente et sa préparation culinaire. Les mauvaises tomates sont jetées aux ordures, et finissent dans la décharge de l'Île aux Fleurs. Les enjeux apparaissent trop facilement, et parfois de façon pas complètement pertinente (la différence entre les tomates, les porcs et les êtres humains devient-elle vraiment claire dans ce film?) et l’humour paradoxal inhérent au film est déjà dynamité. Une autre formulation circule: "M. Suzuki est Japonais. C'est donc un être humain. Il plante des tomates non pas pour les manger mais pour les échanger contre de l'argent à un supermarché. A partir de là, nous suivons le trajet de l'une de ces tomates, qui va échapper à la sauce d'un plat de porc familial pour finir à l'authentique décharge de l'Île aux Fleurs, au Brésil". En reprenant rapidement la structure du film, on conserve l’ambition de la démarche. Mais, une fois encore, en révélant le fin mot de l’histoire, on enlève énormément de pouvoir au film. Un pouvoir idéologique et émotionnel nécessitant pour sa première vision une absolue virginité.
Pour ce qui est du texte, et du génie de sa conclusion, Furtado raconte combien sa gestation fut difficile: "Pendant huit mois, j’ai essayé d’écrire le texte, un texte qui traduisait mon malaise. Et en approfondissant les causes de ce malaise, je suis arrivé à la conclusion que cela me dérangeait parce que c’était une chose qui était à la fois logique et immorale. Cette chose-là fait tout à fait sens; le propriétaire du terrain était plus clément que les autres parce que, lui, au moins, ouvrait son terrain aux pauvres. Il fallait juste, d’une certaine manière, organiser tout cela car ce serait rapidement devenu anarchique. […] Ce texte, je l’ai finalement écrit en trois jours. J’ai regroupé les données que j’ai obtenues dans un certain ordre, qui est le mien. Je voulais un texte comme un message envoyé à Pluton, comme si j’allais expliquer la situation à une personne qui ne connaissait pas la différence entre une poule et un être humain. Cette logique sous-tend ce texte. Mais le problème résidait dans le fait qu’il pouvait s’achever n’importe où. En liant une chose à une autre, cet exercice de langage pouvait durer indéfiniment. La fin de mon texte reprenait en fait mon malaise initial: existe-t-il quelque chose de plus grand que la logique, quelque chose de plus puissant que le raisonnement? J’ai alors emprunté une phrase de Cecilia Meirelles pour finir. C’est une formule circulaire, un casse-tête, une métaphore en forme de spirale: ‘Liberté est un mot que le rêve humain alimente. Il n’existe personne qui l’explique et personne qui le comprenne’. Ainsi, si on ne sait pas pourquoi les choses ne vont pas, on n’a aucun moyen de les expliquer c’est une caractéristique de l’être humain". L’auteur s’est donc imposé une démarche claire, où le trop-plein de didactique sert le détournement. C’est sans doute ce qui fait de L’Île aux Fleurs un film qui ne se range pas: on le garde sous la main, partagé entre un sentiment d’aigreur, voire de crainte à l’idée de le revisionner, et une envie d’en faire partager la force d’adéquation formelle et thématique au plus grand nombre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Numéro6
Lézardeux over-booké
Lézardeux over-booké
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1645
Age : 33
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Batman Dead End   Mar 28 Nov - 23:07

Batman Dead End est un court métrage américain d'une durée de 8 minutes réalisé par Sandy Collora.
Le Joker s'étant échappé une fois de plus, la valeureuse chauve-souris se lance à sa poursuite mais bien des surprises attendent notre héros...
Voilà pour le scénario qui, avouons le, n’est pas ultime mais n'oublions pas qu'il s’agit d’un court, donc ne faisons pas les fines bouches. Servi par des acteurs très bons : Clark Bartram est beaucoup plus crédible qu'un George Clownesque ou qu'un Val Kilbeurre et le Joker n'a rien à envier à un Nicholson, ce qui n'est pas peu dire... Ce court nous fait passer 8 minutes d'action vraiment sympathique, surtout avec l'apparition d'un Alien et d’un Predator (tiens tiens...). Les costumes et maquillages sont vraiment excellents et ce pour tous les personnages, les scènes d'action et de combats sont dirigés de main de maître; enfin tout est réuni pour un moment de détente agréable. Et comme je l'ai fait remarquer à un ami, Batman dead end est le Alien versus Predator définitif...

Sandy Collora, avant de réaliser ce court, a été créature designer pour de grosses prods comme Jurassic Park, Men in Black, Abyss et bien sûr Predator et Alien. Il a commencé sa carrière au studio Stan Winston.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Jeu 30 Nov - 0:17

L'île aux fleurs est un de nos films cultes !
Si vous voulez le voir en voici le lien :

l'île aux fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Jeu 30 Nov - 0:38

Batman dead end est un court-métrage qui est plutôt sympathique, largement mieux qu'Alien vs Predator ça va de soi (peut-on faire pire ?)
J'ai été agréablement surpris.
Même si je trouve le principe des VS complètement minable, ce court métrage n'est vraiment pas mal du tout.
Le léger manque de moyen n'est pas trop un problème car le Joker, Batman, Alien et les Predator ont vraiment de la gueule.
Donc à voir au moins une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Salem
Lézardeux de bronze
Lézardeux de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3552
Age : 37
Localisation : not' bon poitou, vindiou
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Lun 15 Jan - 14:47

Voici un lien : ici , vers un extrait de court-métrage : L'attaque des zombies gluants, et vers un autre court-métrage : C'est ça qui arrive quand on boit de l'anti-gel... Influence de Jim Muro? ( QuickTime nécessaire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Lun 15 Jan - 16:54

C'est ça qui arrive quand on boit de l'anti-gel est un brillant hommage à Street Trash de Muro !! Chapeau à ceux qui ont fait ça !! Par contre le gars qdit qu'il a trouvé son style graphique...euh il a plutôt trouvé le style graphique de Muro...
Les zombies gluants, c'est pas mal aussi...!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Salem
Lézardeux de bronze
Lézardeux de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3552
Age : 37
Localisation : not' bon poitou, vindiou
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Mar 16 Jan - 3:00

L'attaque des zombies gluants, c'est juste un extrait, je vais tâcher de le trouver en entier... Mais C'est ça qui arrive quand on boit de l'anti-gel aurait pu s'intituler C'est ça qui arrive quand on boit du Viper, en effet un excellent hommage à Muro!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandy
Invité



MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Mar 16 Jan - 3:10

le court-métrage de nos potes de Z piktures. attention ils nous observent. ils sont là. mais que va devenir l'humanité ?? pale

http://zpiktures.free.fr/view.htm
Revenir en haut Aller en bas
Salem
Lézardeux de bronze
Lézardeux de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3552
Age : 37
Localisation : not' bon poitou, vindiou
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Mar 16 Jan - 3:40

Le début est fort prometteur... terrible, la maquette!
Faudrait faire connaître aux lézardeux ton court-métrage fait avec Ghoulish, Anxiogen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandy
Invité



MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Mar 16 Jan - 3:42

bientôt. mais ils ne sont pas encore prêts pour la révélation ultime. et d'abord finit de le regarder toi. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Mar 16 Jan - 11:36

Oui moi aussi j'ai commencé à le regarder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
ghoulish
Lézardeux vétéran
Lézardeux vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7405
Age : 38
Localisation : Epernay
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Mer 17 Jan - 1:03

c'est tout ??? et alors dépêchons !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anxiogen.site.cx/
Dandy
Invité



MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Mer 17 Jan - 4:07

oui je mettrai un lien pour "anxiogen" mais je vais voir si je peux le mettre d'un bloc et de meilleure qualité plutôt que la version tronçonnée.

sinon pour ceux que ça intéresse, on risque d'en tourner un nouveau. si il y en a qui peuvent servir de pâté humain qu'ils le fassent savoir... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Salem
Lézardeux de bronze
Lézardeux de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3552
Age : 37
Localisation : not' bon poitou, vindiou
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Jeu 18 Jan - 5:20

Projet x from the moon est une petite merveille, dans le pur style edwoodien... on voit les ficelles et tout, j'adore! ça fait bricolo tout en étant bien soigné... pis c'est marrant! y'a un tit détail que j'aime bien (parmi plein d'autres), les oreilles des martiens qui bougent... Ils ont fait d'autres choses? sinon il faudrait...

Pïs on attend le lien pour Anxiogen en entier, car le tronçonnage en 6 parties n'est pas forcément le meilleur moyen pour inciter les gens à le mater... (même si j'imagine qu'il n'y avait pas moyen de faire autrement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ghoulish
Lézardeux vétéran
Lézardeux vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7405
Age : 38
Localisation : Epernay
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Ven 19 Jan - 1:50

t'inquiète pas salem, tu vas voir ton film culte en version HD.
merci de soutenir nos potes de "projet X", ce sont vraiment de braves gars, et ils ont accompli du bon boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anxiogen.site.cx/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Ven 19 Jan - 5:01

génial ! Ed Wood peut aller se rhabiller...
Revenir en haut Aller en bas
ghoulish
Lézardeux vétéran
Lézardeux vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7405
Age : 38
Localisation : Epernay
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Dim 21 Jan - 23:49

oui. à noter, il existe deux montages de "projet X from the moon", et, pour en revenir à "anxiogen", deux montages également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anxiogen.site.cx/
Salem
Lézardeux de bronze
Lézardeux de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3552
Age : 37
Localisation : not' bon poitou, vindiou
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Mer 7 Fév - 22:56

Salem a écrit:
Peu de courts-métrages diffusés sur France 2 m'ont autant interpelée que celui-ci:
Cashback de Sean Ellis (2003), dont le protagoniste, Ben, est un étudiant en arts, qui bosse dans un supermarché.
J'aimerais raconter ce qui m'a bluffée dans ce film, outre le regard porté sur le corps féminin (loin d'être lubrique, et rappelant un peu la démarche de Romero dans "Zombie", telles des mannequins en plastoc), accompagné d'une musique qui me file des frissons chaque fois que je l'écoute, mais ça gâcherait l'effet de surprise.

Vous pouvez voir le film : ici (dommage que je ne l'ai trouvé qu'en VO)
Pour ceux qui galèrent en anglais, voici quelques extraits

Sean Ellis a rajouté des scènes à ce court-métrage afin d'en faire un long métrage, qui avait été présenté à Cannes, et qui sortira en salles le 17 janvier 2007.

J'ai enfin trouvé le lien du court-métrage Cashback! faut se presser, je pense qu'il sera bientôt censuré, comme sur Youtube...
Cashback en vostfr
Je vous conseille vraiment de le mater, il est excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belgarion
Lézardeux passionné
Lézardeux passionné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 441
Age : 37
Localisation : Fressines
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   Mer 7 Fév - 23:52

c'est vrai qu'il est chouette et désservi par une belle musique (le sirtaki j'ai cru rconnaitre liszt aussi) qui contribue à son atmosphère poétique de quasi recueillement devant la féminité. mais je ne vois pas trop ce qui aurait pu faire l'objt d'une censure ni même ce a quoi tu peut faire allusion en disant que ça t'as bluffé... suis je passé à coté de qq chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Courts et moyens métrages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Courts et moyens métrages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Trésors Disney : les courts métrages, créateurs & raretés des studios Disney
» Une Chaîne pour vos courts métrages préférés avec Mickey, Donald, Pluto, Goofy, Chip & Dale ?
» [BD + DVD] Les Courts Métrages Pixar - Volume 2 (1 décembre 2012)
» Courts Métrages
» Les courts-métrages Pixar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Lez' Arts - le forum culturel :: Les cinéphiles :: Divers-
Sauter vers: