-Lez' Arts - le forum culturel

Beaux-arts, musique, cinéma, littérature, jeux vidéo...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Jeu 15 Juin - 21:11



Tous les matins du monde, réalisé en 1991 par Alain Corneau est basé sur l'opposition entre deux compositeurs, un peu comme dans Amadeus, l'opposition Salieri-Mozart.



Ici on a affaire d'un côté à Mr de Sainte Colombe (un Jean Pierre Marielle absolument magistral), compositeur austère et très peu connu aujourd'hui (des études récentes ont découvert qu'il s'appelerai en fait Jean car jusque là on ne connaissait pas son prénom), qui élève seul ses filles après le décès de leur mère.Tel un Orphée délivrant Eurydice, il retrouve sa femme en songe qui inspire ses créations musicales.
A l'inverse, son élève, Marin Marais (joué par les Depardieu, Guillaume quand il est jeune et Gérard par la suite), compositeur de la cour de Louis XIV.Anne Brochet fait aussi parti du casting.



Ce film récompensé par 7 Oscars est le fruit de la collaboration de 3 hommes : le scénariste Pascal Quignard qui a écrit le roman, le réalisateur Alain Corneau et Jordi Savall, le plus grand violiste du monde qui est à l'origine de la bande originale absolument monstrueuse (Lully, Marais, Couperin, Sainte Colombe).



L'instrument mis en avant dans ce film est la viole de gambe, qui a un son si particulier, à la fois peu accessible à nos oreilles contemporaines, avec des notes qui frottent et un certain côté mélancolique.Elle est le témoin de son temps, celui de la cour du roi soleil, Louis XIV.
Au final, le film est assez lent, austère mais vraiment magnifique.


Dernière édition par le Ven 17 Nov - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Ven 17 Nov - 12:48

ma mère jouant de la viole de gambe en professionnelle, je peux te dire que le film est pas trop mal, sauf que les acteurs jouent très mal le violiste!!! ils ne sont pas du tout dans la musique, et ça ma parut un peu ridicule. ça décridibilise un peu le truc

cela dit ça reste un bon film à regarder, et à écouter puisqu'en effet, Jordi Savall est un très bon violiste, un très bon interprète de la musique de Marin Marais et Ste-Colombe. il joue particulièrement bien la Sonnerie Ste Geneviève de Marin Marais (mon morceau préféré du répertoire de viole de gambe)
Revenir en haut Aller en bas
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Ven 17 Nov - 15:02

Ah tient je ne savais même pas que ta mère était joueuse de gambe professionnelle, Floco aurait dû me le dire...
La sonnerie Sainte Geneviève du Mont-de-Paris est un magnifique morceau...j'apprécie aussi Improvisation sur les Folles d'Espange du même Marin Marais et Gavotte du tendre de Mr de Sainte Colombe...qui sont 3 morceaux de la BO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Ven 17 Nov - 15:10

à la base elle est violoncelliste classique

et y'a une dizaine d'années elle s'est mise à la viole de gambe et au violoncelle baroque.

et là, à la viole de gambe, elle s'oriente vers la musique médiévale!!! Finalement on se retrouve toutes les deux dans la même période!!
Revenir en haut Aller en bas
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Ven 25 Sep - 1:36

Tous les matins du monde, je viens de revoir ce film très austère d'Alain Corneau des années après l'avoir vu une première fois. Le film montre l'opposition (même dans les habits) romancée entre Mr de Sainte Colombe (compositeur janséniste donc habit noir avec petite fraise, un homme dur et austère qui vit loin des fastes de la cour royale, il est joué par Marielle) et Marin Marais, compositeur de la cour du roi Louis XIV et ancien élève du premier. On le voit d'abord arriver avec un habit rouge pétant puis avec tout l'attirail de l'époque (perruque, habits brillants...etc). D'ailleurs l'arrivée de ce dernier va amener un peu de vie dans la maison.
Par contre je ne me souvenais pas des détails apportés à la lumière. On a l'impression de voir de la peinture hollandaise du XVIIème avec ses intérieurs éclairés d'une certaine façon (on pense notamment à Vermeer). Et inversement, dans les scènes les plus sombres, on pense évidemment au caravagisme (Caravage, de La Tour).


Dernière édition par Richter le Sam 26 Sep - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Mezzo
Lézardeux fou-furieux
Lézardeux fou-furieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2553
Age : 34
Localisation : au Scumm Bar
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Ven 25 Sep - 12:44

Austère est le mot oui...j'ai trouvé un manque de rythme vers le milieu du film, même si on peut penser que c'est fait exprès pour rendre le film encore plus "glauque"...
Comme Nono, j'ai trouvé ça dommage que les acteurs n'aient pas été un minimum formé pour "faire semblant" lorsqu'il joue de la viole...ça décrédibilise un peu le film alors que leur jeu en tant qu'acteur est plutôt bon!
ça n'aurait pas pris beaucoup de temps, juste savoir pincer les cordes entres les frettes et suivre les mélodies ascendantes/descendantes au lieu de "cliquer" un peu partout sur le manche. Moi ça m'a gâché un peu le plaisir visuel...
J'ai bien aimé sinon le jeu des lumières comme le signal Richter, ça m'a marqué aussi pourtant je n'y connais rien en peinture...
Les depardieu jouent bien et ça rend réaliste l'évolution jeune/vieux physiquement!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Sam 26 Sep - 18:37

C'est vrai que le fait qu'ils ne jouent pas, c'est assez déroutant parfois. Mais je trouve que ça marche mieux avec Marielle-Mr de Sainte Colombe qu'avec les autres. Il y a comme une distance quand Marielle fait semblant de jouer qui est au final bien trouvée puisqu'il est en pleine phase de remise en cause de son travail et accessoirement en pleine phase mystique aussi. Là on dirait qu'il est même en train de se regarder jouer, comme il regarde sa femme décédée en face de lui. Je ne sais pas si c'est très clair mais au moins, je me comprends.
Je pense que s'ils n'ont pas respecté les notes, c'est que ça devait être trop compliqué à mettre en place. D'ailleurs comment ont-ils filmé ? Avec la musique en fond sonore ? Ou alors dans le silence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Mezzo
Lézardeux fou-furieux
Lézardeux fou-furieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2553
Age : 34
Localisation : au Scumm Bar
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Lun 28 Sep - 12:21

oui heureusement que tu te comprends car j'ai rien capich Razz
trop compliqué à mettre en place, je ne pense pas...ils n'ont pas cherché à ce que ça fasse vrai, ils ont tout misé sur l'interprétation, et là j'avoue qu'ils excellent... moi perso ça m'a gêné, je ne pensais plus qu'à ça en les regardant jouer (comment il aurait pu faire pour que ça fasse vrai etc)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Lun 28 Sep - 13:04

Faut pas non plus pousser, on ne les voit pas jouer avec la caméra qui filme les doigts pour savoir ce qu'ils font est vrai ou non. Bien souvent la caméra filme de dos la personne qui est en train de jouer de la viole de gambe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Mezzo
Lézardeux fou-furieux
Lézardeux fou-furieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2553
Age : 34
Localisation : au Scumm Bar
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Mar 29 Sep - 0:01

Toujours de mauvaise foi...ou alors c'est une excuse pour qu'on le re-mate, avoue!
Je prendrai mon chronomètre pour calculer combien de temps on voit les acteurs faire n'importe quoi sur leurs manches (aucun sous entendu) Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Lun 6 Sep - 21:54

En ce moment sur Arte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Mezzo
Lézardeux fou-furieux
Lézardeux fou-furieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2553
Age : 34
Localisation : au Scumm Bar
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Mar 7 Sep - 23:41

Toujours aussi glauque mais je pense toujours que les acteurs auraient pu faire un minimum d'effort pour apprendre à "faire semblant" lorsqu'il joue de la viole...de le revoir ça m'a réconforté dans ce que je disais page 1...
"ça n'aurait pas pris beaucoup de temps, juste savoir pincer les cordes entres les frettes et suivre les mélodies ascendantes/descendantes au lieu de "cliquer" un peu partout sur le manche. Moi ça m'a gâché un peu le plaisir visuel..."
Richter, on les voit beaucoup de face alors ne dis pas le contraire!!!
Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florentestbeau
Lézardeux over-booké
Lézardeux over-booké
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1957
Age : 32
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Mer 8 Sep - 0:05

oui moi aussi j'avais vraiment scotché sur ce détail au début ... faut se concentrer sur les expressions du visage et arrêter de regarder les doigts qui font n'importe quoi !

l'ambiance, la photographie et les acteurs font de ce film une réussite malgré ce détail ...! et puis c'est bien de mettre en avant ce type de musique , pas nécessairement facile d'accès !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richter
Lézardeux immortel
Lézardeux immortel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12699
Age : 34
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Mer 8 Sep - 1:18

C'est exactement ça, en fait l'actrice principale de ce film, c'est la musique baroque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts.forumculture.net
Mezzo
Lézardeux fou-furieux
Lézardeux fou-furieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2553
Age : 34
Localisation : au Scumm Bar
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Jeu 9 Sep - 20:01

mouai ça n'empêche pas qu'ils ont bâclé ce dit "détail" et que c'est vraiment dommage...
Quand on met en scène des instruments anciens, le son est certes très important, mais l'image (surtout dans un film) c'est quand même le principal point qu'il faut bien traiter.
Je pensais qu'il ferait appel à des musiciens pour apprendre le béaba (savoir tenir un archet comme à l'époque etc...).
je n'ai pas dit que ce film est une daube, je suis consciente du travail des acteurs, du jeu de mise en scène, et du style "décalé".
Et c'est sûr que la musique n'est pas forcément très facile d'accès pour le grand public, c'est une prise de risque pour le réalisateur que de nous proposer ce style de film.
Nous avons la b.o son qui est magnifique et nous l'écoutons régulièrement!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxmomo
Lézardeux fou-furieux
Lézardeux fou-furieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2752
Age : 41
Localisation : Niort
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Jeu 9 Sep - 23:33

Je l'ai vu avec un non musicien que les doigts de Jean Pierre Marielle n'ont pas gêné mais pour ma part tous ces moments rendent le film difficile à regarder. D'autant plus que les plans où il joue mettent les mains en valeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mezzo
Lézardeux fou-furieux
Lézardeux fou-furieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2553
Age : 34
Localisation : au Scumm Bar
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Ven 10 Sep - 0:08

aaaah je me sens moins incomprise Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florentestbeau
Lézardeux over-booké
Lézardeux over-booké
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1957
Age : 32
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Lun 13 Sep - 1:02

Citation :
D'autant plus que les plans où il joue mettent les mains en valeur...

oui c'est clair que la moindre des choses aurait été d'être discret ... mais même pas ! Razz
intercaler quelques gros plans où on filme des mains de professionnels >> même cette vieille astuce aurait été moins ridicule ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mezzo
Lézardeux fou-furieux
Lézardeux fou-furieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2553
Age : 34
Localisation : au Scumm Bar
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   Mar 14 Sep - 20:35

tout à fait d'accord...ils ont fait vraiment ça à l'arrache, style il joue plein de notes alors qu'on en entend une...y'a pas besoin d'être calés en musique pour remarquer la supercherie ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Tous les matins du monde" par Alain Corneau (1991
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Les derniers jours du monde"
» "Pour la suite du monde" Perrault - Brault
» "L'équilibre du monde"
» A tous les ponts du monde
» Semaine 1 : chapitre 1 à chapitre 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Lez' Arts - le forum culturel :: Les cinéphiles :: Action-Aventure :: Guerre/Historique-
Sauter vers: