-Lez' Arts - le forum culturel

Beaux-arts, musique, cinéma, littérature, jeux vidéo...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 TARDI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: TARDI   Dim 28 Déc - 19:24

Jacques TARDI
(voir aussi le topic sur Adèle Blanc-Sec)

Né à Valence le 30 août 1946, Jacques Tardi suit les cours des Beaux-Arts de Lyon puis ceux des Arts décoratifs de Paris. Dès mai 1970, il publie dans le n°550 de Pilote une histoire complète écrite par Gir (Jean Giraud) sous le titre Un cheval en hiver. Elle sera suivie de plusieurs autres écrite par Serge De Beketch, Jean-Pierre Dionnet et Tingaud.
Jacques Tardi réalise, toujours dans Pilote, ses premiers récits "à suivre" à partir de 1972 : Rumeur sur le Rouergue (scénario Linus alias Pierre Christin, album aux éditions Futuropolis en 1976), premier volet de la série "Légendes d'aujourd'hui" que poursuivra Enki Bilal, et une splendeur étrange intitulée Adieu Brindavoine (album Dargaud en 1974, puis réimpression augmentée chez Casterman en 1979 sous le titre La fleur au fusil).



A partir de 1973, dans Record puis dans le mensuel Lucky Luke n°0, Jacques Tardi conçoit sur des scénarios de Claude Verrien deux histoires complètes sur le thème du western. Directement en albums, il publie parallèlement deux aventures mémorables, tant par le graphisme que par l'originalité des scénarios : La véritable histoire du soldat inconnu (éditions Futuropolis, collection "30 x 40", 1974) et Le démon des glaces (éditions Dargaud, 1974), ce dernier étant entièrement réalisé à la carte à gratter dans l'esprit des gravures sur bois illustrant les romans de Jules Verne dans leur version originale.



A compter de 1975, Jacques Tardi collabore également dans des supports comme Libération, Charlie Mensuel, l'Echo des Savanes et Ah ! Nana, livrant de nombreuses histoires complètes qui seront reprises, pour la plupart (avec d'autres, issues de Pilote), dans l'album Tardi Mouh-Mouh (éditions Pepperland, 1979).
L'année 1976 s'avère décisive pour Tardi puisqu'il dessine pour Métal Hurlant, sur un scénario de Picaret, le très décadent Polonius (album Humanoïdes Associés, 1977) et entreprend surtout les aventures d'Adèle Blanc-Sec (albums aux éditions Casterman depuis 1976). En 1977, avec l'écrivain Jean-Patrick Manchette, il publie Griffu (album aux éditions du Square, 1978) dans l'hebdomadaire B.D., puis Ici Même (album Casterman, 1979) sur un scénario de Jean-Claude Forest, dans le tout nouveau mensuel des éditions Casterman : (A Suivre).



Il se consacre alors principalement à son personnage d'Adèle Blanc-Sec avant de se lancer, à partir de 1981, dans l'adaptation réussie des aventures de Nestor Burma, la star du polar à la française créée par Léo Malet en 1943 : Brouillard au pont de Tolbiac, 120, rue de la Gare, Une gueule de bois en plomb, Casse-Pipe à la Nation et M'as-tu vu en cadavre ? (album chez Casterman de 1982 à 2000), le troisième étant intégralement conçu par Tardi lui-même.



Travailleur acharné, Jacques Tardi débute en 1982 C'était la guerre des tranchées (album Casterman, 1993) et, l'année suivante, Tueur de cafards (album Casterman, 1984), intrigue écrite par Benjamin Legrand dont l'action se déroule au cœur des quartiers minables de New York.



Toujours faciné par les horreurs de la Grande Guerre, Jacques Tardi s'y plonge à nouveau avec Le Trou d'obus (album aux imageries Pellerin, 1984), puis il publie deux importants ouvrages chez Futuropolis réunissant ses nombreux travaux divers sous les titres Mines de plomb et Chiures de gomme (1984). L'année suivante, un ouvrage publié chez le même éditeur sous le titre Grange bleue propose diverses histoires complètes (auxquelles il faut en ajouter d'autres dessinées par Georges Pichard et Enki Bilal) dont les scénarios sont dues à sa compagne, Dominique Grange.



Devenue filiale des fameuses éditions Gallimard, Futuropolis lance en 1988 une collection remarquable utilisant en grand format la très célèbre "couverture blanche" pour laquelle Jacques Tardi illustre trois des principaux romans de Louis-Ferdinand Céline : Voyage au bout de la nuit, Casse-pipe et Mort à crédit.
Jacques Tardi réalise ou contribue également, durant cette période, à de nombreux portfolios : citons pour mémoire Déprime (Futuropolis, 1981), Tardi 1984 (Futuropolis, 1983), Le Dernier Train supplémentaire (France Rail, puis Editions Alain Beaulet, 1983 et 1984), etc...



Parmi ses travaux divers, il faut signaler les illustrations pour Le Cochon Enchanté (éditions Grasset, 1984), Quand Paris dansait avec Marianne (éditions Paris-Musées, 1989), un roman illustré intitulé Rue des rebuts (éditions Alain Beaulet, 1990) et un recueil reproduisant les toiles peintes pour une exposition à la galerie Escale à Paris, En banlieue (éditions Escale, puis Casterman, 1990), entre autres...
En 1992, Jacques Tardi renoue avec la bande dessinée en réalisant Jeux pour mourir (éditions Casterman), d'après une histoire de Géo Charles Veran. Il retrouve, en 1994, puis en 1998, son héroïne délaissée, Adèle Blanc-Sec, pour deux nouvelles aventures intitulées Tous des monstres et Le mystère des profondeurs (éditions Casterman).



En 1997, il publie sur un scénario de Didier Daeninckx, toujours chez Casterman, La Der des ders. Avec l'écrivain Daniel Pennac, il réalise en 2000 La Débauche (éditions Futuropolis-Gallimard).



Avec Jean Vautrin, il signe en octobre 2001 Le Cri du peuple tome 1: Les canons du 18 mars (Casterman). Il sera suivi, en 2002, par la seconde partie intitulée L'Espoir assassiné, l'année suivante par Les Heures sanglantes un quatrième et dernier volet sort en 2004. Dans un autre registre, il signe, toujours en 2003, le texte d'un livre d'enfants chez Casterman (coll. "Les petits Duculots"), une fable futuriste et écologique illustrée par Antoine Leconte.
Philippe Melot
BD guide 2005, éd. Omnibus



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TARDI   Lun 29 Déc - 22:17

biblio



Adieu Brindavoine suivi de La fleur au fusil (Casterman, 1974)



Le Démon des glaces (Casterman, 1974)



La Véritable Histoire du soldat inconnu (Futuropolis, 1974). Édition revue et augmentée : La véritable histoire du soldat inconnu/La bascule à Charlot (Futuropolis, 2005)



Rumeur sur le Rouergue (scénario de Pierre Christin) (Gallimard, 1976)



Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
1. Adèle et la Bête
(Casterman, 1976)
2. Le Démon de la tour Eiffel (Casterman, 1976)



Polonius (scénario de Picaret) (Futuropolis, 1977)



Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
3. Le Savant fou
(Casterman, 1977)
4. Momies en folies (Casterman, 1978)



Griffu (scénario de Jean-Patrick Manchette) (Square puis Dargaud puis Casterman, 1978)



Mouh Mouh (Peperland, 1979)



Ici Même (scénario de Jean-Claude Forest) (Casterman, 1979)



Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
5. Le Secret de la salamandre
(Casterman, 1981)



Déprime (portfolio Futuropolis, 1981)



A la rencontre de... Jacques Tardi (collectif - bédésup, 1982)



Nestor Burma, d'après les romans de Léo Malet
1. Brouillard au pont de Tolbiac (Casterman, 1982)



Le Trou d'obus (Imagerie Pellerin, 1984)



Tueur de cafards (scénario de Benjamin Legrand) (Casterman, 1984)



Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
6. Le Noyé à deux têtes
(Casterman, 1985)



Grange bleue (scénario de Dominique Grange) (Futuropolis, 1985)




Mine de plomb, Chiures de gommes (Futuropolis, 1985)



Nestor Burma, d'après les romans de Léo Malet
2. 120, rue de la Gare (Casterman, 1988)
3. Une gueule de bois en plomb (Casterman, 1990)



Tardi en banlieue (Casterman, 1990)



Le Sens de la houppelande (scénario de Daniel Pennac) (Futuropolis, 1991)



Jeux pour mourir (d'après un roman de Géo-Charles Véran) (Casterman, 1992)



C'était la guerre des tranchées (Casterman, 1993)



Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
7. Tous des monstres !
(1994)



Un strapontin pour deux (scénario de Michel Boujut) (Casterman, 1995)



Presque tout Tardi (scénario de Olivier Maltret) (Sapristi, 1996)



Tardi par la fenêtre (scénario de Michel Boujut) (Christian Desbois, 1996)

L'Évasion du cheval gris (scénario de Verrien) (Sapristi, 1996)



Sodome et Virginie (scénario de Daniel Prévost) (Denoël, 1996)



Le Der des Ders (scénario de Didier Daeninckx) (Casterman, 1997)



Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
8. Le Mystère des profondeurs
(Casterman, 1998)



Nestor Burma, d'après les romans de Léo Malet
4. Casse-pipe à la Nation (Casterman, 1996)



Varlot soldat (scénario de Didier Daeninckx) (L'Association, 1999)

Kosovo, traces de guerre, lignes de paix, hors-série bachi-bouzouk, Juin-Juillet 1999, p.43 (dessin de Tardi)



Entretiens avec Numa Sadoul (Niffle-Cohen, 2000)



La Débauche (scénario de Daniel Pennac) (Futuropolis, 2000)



Nestor Burma, d'après les romans de Léo Malet
5. M'as-tu vu en cadavre ? (Casterman, 2000)



Carnet (L'Association, 2001)






Le Cri du peuple, d'après le roman de Jean Vautrin (Casterman, 2001-2004)
1. Les Canons du 18 mars (2001)
2. L'Espoir assassiné (2002)
3. Les Heures sanglantes (2003)
4. Le Testament des ruines (2004)




Le Voyage d'Alphonse (dessin de Antoine Leconte) (Duculot, 2003)



Le petit bleu de la côte Ouest d'après un roman de Jean-Patrick Manchette (Casterman, 2005)



Le secret de l'étrangleur d'après un roman de Pierre Siniac (Casterman, 2006)



Nestor Burma, d'après les romans de Léo Malet
6. La nuit de Saint-Germain des près
(dessin de Moynot, Casterman, 2006)
7. Le soleil nait derrière le Louvre (dessin de Moynot, Casterman, 2007)





Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
9. Le labyrinthe infernal (publication en feuilleton dans le journal L'Étrangleur à partir de septembre 2007)



Putain de guerre ! (scénario de Jean-Pierre Verney)
1. 1914 - 1915 - 1916 (Casterman, 2008)



1968-2008... n'effacez pas nos traces! (scénario de Dominique Grange - Casterman, 2008)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TARDI   Mar 30 Déc - 1:45

J'ai pas encore eu l'occasion de lire Tardi et pourtant je le connais, il a illustré la chronique cinéma de Charlie Hebdo pendant de nombreuses années ( voir plus haut "un strapontin pour deux" c'était le nom de cette rubrique ), à vrai dire à part les ouvrages de dessinateurs de presse et quelques BD quand j'étais enfant, je n'ai pas beaucoup lu de BD. Il me tarde de le découvrir, et notamment sa dernière BD "Putain de guerre !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TARDI   Mar 30 Déc - 3:11

est-il possible qu'on parle d'autre chose que de ton hebdo ? Ca devient vraiment lourd monsieur spam.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TARDI   Mar 30 Déc - 13:42

J'ai lu Le cri du peuple, et même si j'ai apprécié sa lecture, ça ne m'a pas vraiment marqué. Tardi a un style particulier, il dessine à traits relâchés, mais surtout il met son talent au service de l'Histoire. Globalement, ce qu'il fait est assez noir. Pour revenir au Cri du peuple, je crois que le fait que l'histoire de la BD soit étalée sur quatre tomes lui a fait perdre de son intensité.

En ce moment je suis plus manga. Et il faut dire que c'est un genre bien différent, avec des codes qui tranchent de ceux qu'on connaît habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TARDI   Mar 30 Déc - 16:23

Ça l'hypocrisie j'adore...^^ mais j'allucine quand même.
Est-ce que Tardi a dessiné dans Charlie Hebdo oui ou non ?
La réponse est oui. C'était entre 1992 et 1996. Tu as omis ces cinq années, je les ai rajoutées.
Je sais que tu détestes Charlie Hebdo, que pour toi "c'est un torchon" mais c'est pas une raison pour me traiter de spam si je suis dans le sujet.

Hors sujet :
Des hors sujet ( spam ? ) tu te permets d'en faire parfois. Que vient faire le "Plan naze" dans le topic Cabu.
Bon monsieur le patron de forum ( permets moi de te coller aussi une étiquette ), je te souhaite un bon réveillon, je continuerai en 2009 à parler des "BD" des dessinateurs de presse, qui travaillent presque tous soit à Charlie Hebdo soit au Canard enchainé soit à Siné Hebdo depuis 4 mois. A part Pétillon du Canard enchainé, peu de dessinateurs publient de façon récurrente leurs dessins de presse ( je ne vais pas ouvrir un topic pour une BD ) je serais donc encore amener à parler de ce journal.

Hors champ :
Putain je dis que je vais être moins mono-maniaque, et m'intéresser à autre chose qu'au dessin de presse et on me crache à la gueule.^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TARDI   Mer 31 Déc - 4:30

pour en finir :
Spoiler:
 

quelques affiches

















Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TARDI   

Revenir en haut Aller en bas
 
TARDI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jacques TARDI, Léo MALET et Emmanuel MOYNOT
» Jacques TARDI
» Un peu trop ... Tardi
» Angoulême 2012
» Jouez au jeu du lettrage et gagnez une étoile de sheriff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Lez' Arts - le forum culturel :: Les littéraires :: BD, Mangas et Illustrations-
Sauter vers: