-Lez' Arts - le forum culturel

Beaux-arts, musique, cinéma, littérature, jeux vidéo...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 police puissance 7 ( the seven-ups )

Aller en bas 
AuteurMessage
ghoulish
Lézardeux vétéran
Lézardeux vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7405
Age : 39
Localisation : Epernay
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: police puissance 7 ( the seven-ups )   Jeu 13 Nov - 18:16

le nom de philip d'antoni est synonyme de qualité dans le domaine du polar. en 1968, il produit "bullitt", réalisé par peter yates, et incarné par steve mc queen. le succès est phénoménal, et le film devient aussitôt un classique du genre. il restera notamment célèbre pour sa séquence de poursuite automobile dans les rues de san francisco, qui deviendra dès lors un modèle à suivre pour tous les films d'action à venir.
en 1971, philip d'antoni provoque un nouveau coup d'éclat, en produisant "french connection", mis en scène cette fois par william friedkin, et interprété par gene hackman et roy scheider.
pour faire au mieux et coller au plus près à la réalité des faits décrits dans le métrage, philip d'antoni engage sonny grosso, ancien policier new-yorkais, qui suivra tout le déroulement créatif du film et y jouera un rôle devant la caméra.
la "french connection", organisation mafieuse convoyant par bateau de la drogue de marseille à new-york, déjà célèbre dans la presse, sera désormais une icône cinématographique.
une scène de poursuite folle entre une voiture et une rame de métro restera aussi dans les annales !

en 1973, après ces deux succès mondiaux, philip d'antoni décide de passer à la réalisation. pour faire du mieux possible, il engage le comédien roy scheider, nominé aux oscars du meilleur second rôle pour "french connection", reprend sonny grosso, pour coller du mieux possible à la réalité des faits décrits, et engage d'autres membres des précédents films.
nous retrouvons notamment l'acteur tony lo bianco, le compositeur don ellis, et le cascadeur bill hickman, qui va se surpasser en terme de poursuite, parvenant à battre en intensité les deux précédentes, dont il est déjà l'auteur !

à new-york, existe une brigade policière qui agit en marge de la loi, les "seven-ups". ils sont chargés de filer et d'arrêter des chefs mafieux, afin de les envoyer en prison pour de longues années, chose qui serait impossible avec un système judiciaire classique et corrompu.
même si ces méthodes sont désapprouvées par certains, les résultats se font bel et bien sentir.
mais tout va voler en éclats avec l'arrivée de deux gangsters indépendants, qui, se faisant passer eux-mêmes pour des policiers, kidnappent plusieurs chefs de la mafia afin de soutirer d'importantes rançons.
lors d'une mission, l'un des "seven-ups" est découvert par la mafia. sauvagement battu, il est retrouvé un peu plus tard par ses collègues, agonisant, dans le coffre d'une voiture...

le film reprend les éléments qui avaient fait le succès de "bullitt" et de "french connection" : rythme lent, ambiance sombre et pessimiste, intrigue énormément basée sur les personnages, photographie travaillée, scènes d'action violentes et efficaces, réalisme pur voire documentaire.

roy scheider nous offre ainsi l'une de ses meilleures prestations, donnant à son personnage de policier solitaire une image qui sera maintes fois copiée par ses successeurs.
on retrouve donc comme cité plus haut tony lo bianco à ses côtés, qui campe quant à lui un homme mystérieux, dont nous ignorons les réelles motivations.
richard lynch, encore peu connu, mais qui deviendra par la suite l'une des plus célèbres "sales gueules" du cinéma, avec une filmographie impressionnante ( notamment "amazonia, la jungle blanche", "panics", "maximum force", "l'aube sauvage"... ), remplit lui aussi parfaitement son contrat, interprétant un gangster hargneux, violent, ce qui le cantonnera dans ce type de rôle pour la plupart de ses futurs films !

niveau action, il fallait quelque chose d'inoubliable, une poursuite en voitures qui dépasse en réalisme et en intensité celles de "bullitt" et de "french connection".
bill hickman, ancien pilote de voitures de course et cascadeur, assure pour la troisième fois son rôle, tout en incarnant un personnage devant la caméra ( comme dans les deux autres films ).
et le résultat à l'écran dépasse les espérances ! avec un minimum de trucages ( juste quelques protections à l'avant des véhicules lors des chocs ), la séquence de poursuite est anthologique, et figure parmi les plus emblématiques du film d'action. une pontiac grand ville affronte une pontiac ventura, les moteurs vrombissent, les klaxons résonnent dans les oreilles longtemps après la vision de la scène, qui s'étale sur plus de dix minutes de folie pure !

encore inédit en dvd chez nous, le film existe en zone 1 ntsc, doté de deux faces, comprenant la version française. on retrouve en bonus un documentaire d'époque sur le tournage de cette fameuse poursuite. un dvd indispensable !

le documentaire d'époque :
http://fr.youtube.com/watch?v=WpPOaUIyHgo

la poursuite :
http://fr.youtube.com/watch?v=BmHxf4H-kLI







pontiac grand ville !


pontiac ventura custom !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anxiogen.site.cx/
 
police puissance 7 ( the seven-ups )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Lez' Arts - le forum culturel :: La poubelle du forum :: La poubelle du forum-
Sauter vers: