-Lez' Arts - le forum culturel

Beaux-arts, musique, cinéma, littérature, jeux vidéo...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Robert CRUMB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Robert CRUMB   Jeu 16 Aoû - 5:49



Robert Crumb,
Mr Natural

site officiel



R. Crumb n'accorde quasiment jamais d'entretiens. Retranché dans sa maison quelque part en province, il vit à l'abri de l'agitation. Par fax interposés Chronic'art a tout de même réussi à l'interviewer. Propos crus.

La Bande dessinée comme thérapie

Quand je ne dessine pas, je ne suis rien. Parfois je pense qu'il est peut-être préférable de ne rien être. Mais d'un autre côté, tout être humain a besoin d'avoir une occupation sérieuse pour de valider son existence. Par ailleurs, il n'y a rien d'autre que je puisse faire dans cette vie pour gagner mon pain qui me vaudrait le respect de mes semblables ou encore attirer l'attention des femmes. Je suis presque certain que je serais mort si mes dessins ne m'avaient pas conduit au succès ; je ne serais sûrement pas parvenu à la quarantaine.




Crumb dans Crumb

Je pense que les personnages de mes bandes dessinées, Mr. Natural, Mr. Snoid, Flaky Foont, etc. représentent différents aspects de ma personne. Mais tous les personnages féminins tels que Angelfood MC Spade, Devil girl, Yetti, etc, correspondent à "l'autre", toutes les choses que je ne suis pas -puissant, sexy, agressif, optimiste, courageux, attirant, sûr de moi. Je suppose que Flaky Foont est le plus proche du "vrai moi" -probablement encore plus que le personnage "R. crumb" (cette remarque ne concerne pas les bandes dessinées que je réalise avec Aline, mon épouse ; Dirty laundry, Self loathing... dans lesquelles nous nous représentons avec un certain réalisme).

Techniques du dessin

Virtuellement tous mes personnages sont nés de croquis dessinés spontanément dans mes carnets, en suivant l'inspiration du moment. Avant, je remplissais des carnets de croquis tous les jours ; maintenant je ne peux plus le faire. Je suis trop occupé à être une célébrité ; donner des interviews et autres choses de la sorte. Faire des dessins et faire des bandes dessinées sont deux choses extrêmement différentes. Faire des dessins, c'est se concentrer exclusivement sur l'aspect visuel. En revanche, écrire une bande dessinée, c'est raconter une histoire, faire une plaisanterie ou une remarque, faire passer une idée à travers un dialogue, une séquence d'événements. Les bandes dessinées allient des éléments littéraires et graphiques ; elles possèdent donc un impact qui leur est propre, un impact qui diffère radicalement du message strictement visuel des dessins.

Crumb et les femmes

Je dirais que les femmes ont été la chose primordiale dans ma vie. Elles m'ont donné les expériences et les émotions les plus profondes, les joies et les peines les plus intenses. A quel point sont-elles importantes dans mon travail aujourd'hui ? A l'heure actuelle, je travaille (ou j'essaie de travailler) sur un livre intitulé Art and beauty, composé entièrement de dessins de femmes réalisés d'après photo. On pourrait dire que j'ai été obsédé par les femmes. Je ne sais pas pourquoi, mais... bon, c'est comme ça.






Musique/Travail
Je suppose que la musique est la chose la plus importante dans ma vie après les femmes. C'est même pour moi encore plus important que l'art je pense. L'art et les bandes dessinées étaient les choses les plus importantes quand j'étais enfant, c'était avant que je ne découvre les femmes... Et un peu plus tard, je me suis intéressé à la musique ancienne. La musique ancienne des années 20 m'a obsédé dès lors que j'ai découvert que je pouvais trouver des "soixante dix huit tours" un peu partout chez les soldeurs, et pour pas cher ! A 17 ans, je me suis même mis à faire du porte à porte dans le quartier noir de la ville, en demandant aux gens s'ils n'avaient pas de vieux disques.
Cette musique a continué à constituer une véritable passion durant ces quarante dernières années. J'aime la musique des années 20 et des années 30 de toutes sortes -jazz, big band, blues, country- et de tous pays -irlandaise, mexicaine, franco-canadienne, cubaine, portoricaine, indienne, antillaise, française (musette et folklores), anglaise, scandinave, allemande, polonaise, tchèque, slovène, ukrainienne, yougoslave, italienne, sicilienne, espagnol, portugaise, lituanienne, grecque, turc, arménienne, bulgare, russe, africaine, malgache, arabe, asiatique, chinoise, japonaise, australienne, maorie, calédonienne, tahitien et de hawaiien.



Angoulême

La présidence du festival d'Angoulême m'a fait royalement chier.



La descendance

Je n'ai pas un auteur de bandes dessinées préféré en particulier. J'en apprécie plusieurs qui sont contemporains et pour la plupart américains : Joe Sacco, Julie Doucet, Joe Matt, Daniel Clowes, Mack White Buckwheat Florida JR, etc.



BD et politique


Si je pense que les bandes dessinées sont considérées aussi sérieusement qu'elles devraient l'être ? Probablement qu'elles le sont trop pour la plupart. La plupart des albums ne méritent pas qu'on leur prête sérieusement attention -99% de la production, peut-être davantage, devraient rejoindre ou rejoindront les montagnes de productions médiatiques mal fichues et merdeuses dont on se foutra éperdument dans les années à venir. Mais d'un autre côté, qui peut dire quelles bandes dessinées et quels disques de musique pop vont être récupérés de toute cette gangue pour être considérées comme des témoignages exceptionnels et authentiques de leur époque ? C'est impossible de prédire... Mais c'est un problème intéressant...
La technologie qui a permis l'énorme production en masse de livres, de revues, de disques, de jeux, de nouveautés... C'est un sacré boulot... trier tout ça pour trouver le plus vrai, le meilleur, le plus créatif, le plus imaginatif... et qu'adviendra-t-il de tout le reste ? Tous les milliers et milliers de livres mal écrits et ennuyeux, des siècles de livres ennuyeux ! Cent ans de disques médiocres. Cinquante ans de programmes de télévision stupides ! Devrions-nous tout conserver ? Si oui, qui va s'en occuper ? Le gouvernement ? Comment vont-ils le financer ? Avec nos impôts ? C'est un problème intéressant...
S'agissant du message politique, social ou culturel de la plupart des bandes dessinées, il ne vaut pas la peine d'être sérieusement pris en compte. Il n'y a, je trouve, que de rares exceptions. Malheureusement, la plupart des êtres humains ne recherchent qu'un divertissement qui les conforte dans leurs préjugés et qui calme leurs anxiétés -des gentils, des méchants, des rencontres amoureuses, du strass, du suspens et plein d'explosions de voitures et de collisions. Et pour les dames, des intrigues amoureuses : amour, romance, de beaux enfants "tout beaux tout propres" et des petits chiots mignons.

Carte blanche

Quelle question j'aurais voulu qu'on me pose ? Je n'en vois pas. A quelle question je n'aimerais vraiment pas répondre ?... Celle-ci peut-être : "Mr Crumb, êtes-vous un aficionado de la tauromachie?"

Propos recueillis par Nicolas Valette pour Chronic'art
Traduction : Lydia et Harvey Moulden






une belle vidéo sur Crumb. Elle est passée, je crois, sur arte.. un petit bijou !



Dernière édition par le Jeu 16 Aoû - 6:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Robert CRUMB   Jeu 16 Aoû - 6:20

Fritz the cat :



Le générique du film

un site sur Fritz the cat



La suite, dans les années 70 : Nine lives of Fritz the cat
, c'est en anglais mais c'est le film en entier. Dépéchez-vous les
films complets ça ne reste jamais bien longtemps en ligne...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Robert CRUMB   Jeu 16 Aoû - 6:22

une bécassine moins prude que celle qu'on connait :








livres :




















Revenir en haut Aller en bas
Lolo992
Lézardeux d'argent
Lézardeux d'argent
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4040
Age : 50
Localisation : Denain Nord de la France
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Robert CRUMB   Jeu 16 Aoû - 16:54

Et puis rien que pour les fesses de ses héroïnes rendons grâce à Crumb cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Badiew
Lézardeux déchaîné
Lézardeux déchaîné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 889
Age : 32
Localisation : Paris 13
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Robert CRUMB   Jeu 16 Aoû - 18:59

Mais, mais , mais !!

Mais c'est donc lui le SNOID ???

Une BD sur laquelle j'avais beaucoup déliré au lycée.

Un super dessinateur, avec SON style et SON humour

bien noir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robert CRUMB   

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert CRUMB
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robert Crumb
» Petite Annecdote
» [Jordan, Robert] La Roue du Temps - tome 7: La montée des orages
» MALEVIL de Robert MERLE
» Robert Pattinson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Lez' Arts - le forum culturel :: Les littéraires :: BD, Mangas et Illustrations-
Sauter vers: